vendredi 29 juillet 2011

Porto vecchio - Golfa laconna - Porto azzuro !

Porto vecchio - Golfa laconna - Porto azzuro !

Départ 4h de la baie de saint cyprien , magnifique baie dans laquelle
on aurait voulu rester peut être un peu plus ! En entrant dans la baie
le soir j'avais remarqué des écueils et je prends donc
soin ce matin de les parer! Marc se met quand même à l'avant avec une
lampe pour assurer !
Sortis de la baie, pétole, on continura au moteur! Marc se sent bien
reveillé et il prend le premier quart : 5h-7h30 ! Je vais me coucher !
Réveil à 7h30 grand soleil petit vent ! On met Cap sur l'île d'elbe !
La traversée sera extrêment calme nous laissant le temps de juste
profiter, se reposer ... Prendre le temps d'observer c'est remarquer
ce gros nuage à l'horizon qui vous étonne parce qu'il est bien bas sur
l'eau et vous rendre compte 1h après que c'est une ile (Ile de
montecristo qui sort comme un volcan ! ) ! C'est regarder la Corse qui
est à 20-30 milles maintenant , la Corse sous les nuages noirs gorgés
de pluie ! Prendre le temps d'observer c'est aussi remarquer les
dauphins au loin qui par ce temps calme sautent et tourbillonnent entre
faru et le grain ! Ces même dauphins viendront me tirer de ma sieste
vers 14h en jouant devant l'étrave de Faru ! On remarque aussi un
point jaune qui dérive au milieu de l'eau ! C'est un jouet gonflable
en forme de monstre du loch ness que nous ramassons et qui deviendra
notre "mascotte". On lui donne le nom d'Ernesto! Puis Pianosa la plate
(point le plus haut 27m) qui nous barre la route , il nous faut la
contourner à plus d'un mille car c'est un parc Marin !
Enfin arrivé de nuit dans le golfo de
La laccona ! Un peu d'apréhension mais nous avons choisi ce golf car
il ne présente aucun écueil ou danger particulier ! On cherche alors
la trace d'autres voiliers et on s'interroge : "- Ce sont des feux de
mâts ou des maisons sur terre ?" finalement une vague nous met
d'accord , ce sont des feux de mâts !
On jette l'ancre le plus discrètement possible (il est 22h!) et on
file préparer le repas ! Ce riz au coco sera finalement immangeable ou
presque ... J'ai du rater quelque chose à la leçon !

Le lendemain matin (aujourd'hui) on découvre le paysage ! Tient ça
n'était pas vraiment l'idée que je m'en étais faite de nuit mais
c'est quand même très joli ! Grande pente verdoyante qui tombe de
façon très abrute dans l'eau !
Midi, il est temps de mettre les voiles et de rejoindre Porto azzuro à
quelques encablures ! Ce petit village (ancien siège de piraterie et
plus reccement repère de mafieux) a été renommé d' un nom plus
exotique (Porto azzuro) car il mise sa reconversion vers le tourisme !
Le trajet se fait lentement à 1,5 / 2 noeuds avec pilote auto nous
laissant le temps de nous baigner tranquillement autour du bateau, de
lire, d'écrire... Sur la côte on est frappés par ces mines de fer
abandonées à deux pas de la mer (et les batiments de mineurs aussi!) ,
on apprend en lisant un peu que L'ile d'elbe est très riche en fer et
que la dernière mine a été fermé en 1984!
Bon on se traine un peu , on sort le spi ( ce qui nous monte à 5 / 7
nœuds)! On arrive rapidemment en vue de la citadelle de Porto azzuro
qui ressemble vraiment à une prison, encore maintenant on voit des
barbelés ...
Faru mouille le plus profond possible dans la baie (surbondée) et on
doit se coller à la côte pour trouver une place (cela se voit moins
sur la photo ou pas
mal de monde est parti) . On met en place un ancre secondaire au cas
ou le vent tourne pour ne pas s'echouer sur la côte ! Puis on décide
de descendre à terre, faire un poil d'essence et visiter !
Au moment de gonfler l'annexe mauvaise surprise, elle est totalement
crevée et seul le plancher est bon! L'annexe passe au statut de radeau
qui nous servira à mettre au sec vêtements et jerrican ! Nous voilà
donc à l'eau , on fait sensation auprès des plaisanciers italiens ! On
échoue le radeau et on file en ville !
Porto azzuro est spéciale ! Elle a un truc que toutes les autres n'ont
pas ! Elle donne envie de ne pas en partir ! Une ville d'Italie comme
on voit dans les films ! Petites maisons colorées roses jaunes bleues en
bord de mer sur le "port" abritées par la citadelle ! Et lorsque l'on
s'enfonce un peu on arrive dans un dédale de petites rues , que les
maisons colorées abritent du soleil et conservant la luminosite !
Partout dans les rues on trouve des petits commerces , pas les petits
commerces touristiques "souvenirs" mais une supérette avec fruits et
légumes débordant , un magasin de guitare, une cave à vin du coin et
surtout des bars où les gens se parlent entre bars en "criant (enfin
c'est comme ça qu'on parle en Italie !)
Bref Porto azzuro mérite amplement le
détour et même une escale de 2-3 jours je pense que j'y emmènerai
volontier Carole! !

Une chose me frappe aussi dans le petit voyage que l'on fait c'est
l'omnipresence de Napoleon ... A Ajaccio (où il a vécu jusqu'à ses
neufs ans puis était chassé) et à propriano énormément de bars ou
de commerces s'appelent le Napoleon ou Le Bonaparte ! Et ici à Elbe on
a aussi la trace de son passage puisque Elbe, ayant appartenu à
l'Angleterre ,c'est la que Napoléon fut exilé (une première fois) !
Sa principauté comptait aussi l'île de Pianosa et il naviguait entre
les îles ! Aussi la bière traditionelle d'elbe s'apelle t'elle la
"Napoleon " !
La prochaine étape pour continuer sur les traces de napoléon sera de
retourner en France (car il s'est échappé d'elbe pour rentrer en
France) puis d'aller à saint Hélène mais ça ce sera dans un
deuxième temps !

Enfin après un retour tout autant remarqué que l'aller , on mange ce
qui devient le plat traditionel de faru ! Patates revenues dans l'huile
avec oignons et quelques œufs! Remué fortement le tout et même si
l'aspect n'est pas très engageant c'est tout de même extrêmement bon
pour nos papilles habituées aux conserves qui ont finalement toutes le
même goût où presque ! Ce plat est accompagné de pain (dur) ou de ce
qui traine (c'est très bon avec de la brandade de morue!) Pour
information il 'y a pas de frigo ou de glacière sur Faru !

Enfin ce soir Porto azzuro est en fête ! Et Marc a très envie d'aller
voir le concert ! Moi je suis un peu fatigué et la baignade retour
ainsi que tout le monde qui commence à affluer me donne envie de
rester bien au chaud dans l'intimité du carré de Faru! Je regarde
marc nager son sac plastique à la main dans la lueur des lampadaires
de la rue qui nous surplombe ! La vision de la silhouette nageant dans
le
calme vers la cote ;lampadaires exceptés; est digne d'un film de
pirate !

Photo 1 et 2 : Porto azzuro les rues
Photo 3 : vue d'ensemble de Porto azzuro
Photo 4 : une mine abandonnée
Photo 5 : Faru au mouillage au fond de la baie de porto azzuro!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire