jeudi 28 juillet 2011

Olbia - Porto Vecchio

Olbia - Porto Vecchio !

Réveil dans le Golfe d'olbia , grasse matinée puisqu'on se lève à 8h ! (N'oubliez pas que l'on se couche avec le soleil vers 21h30/22h ! La météo indique un temps Clément pour les bouches de bonifacio ! Force 3/4 plein travers , seul HIC une hauteur de vague annoncée à 1,5m (ce qui veut généralement dire qu'on peut rencontrer facilement du 2m sur zone voir un peu plus) Bon ça ne sera que dans les bouches et puis il n'y a que 30 - 35 milles à parcourir alors qu'en ce moment on s'en fait régulièrement 50/60 par jour ! On hisse les voiles !
Le vent était conforme aux prévisions 10/15/18 noeuds , les vagues aussi ! Ca bougeait bien quand même mais l'on était pas si trempés que ça ! Cependant on a eu droit à "la vague" !!! Cela faisait déjà 2 ou 3 trains de vagues relativement hautes que l'on se prenait mais le déplacement très très léger de Faru nous permettait de flotter comme un bouchon et de ne jamais subir ni même être mouillés ! Mais Voila , celle qui arrive on l'a vu de loin , elle vient sur bâbord et la rencontre est inévitable ! On l'a tout de suite remarquée , plus grande, plus pentue, plus blanche que ses consoeurs ! Petit regard de marc du genre "Tu l'as vu celle la ?" je replique d'une voix sûr "T'inquiète Ca va passer , au large de sicié elles étaient plus grosses ! Attaches toi quand même" (Au large du cap Sicié elles étaient plus grosses mais je les prenais de Dos!) La rencontre arrive et c'est là que la vague choisi pile poil son moment pour déferler ! Gros choc, et surtout grosse douche, enfin non pas douche Cascade (Versaiilleee comme dirait Nico) !!! Des litres et des litres d'eau passe par le pont dépassent le capot de descente et viennent finir sur nous et remplir le cockpit ! Les embruns et éclaboussures de cette même vague ont dépassés la barre de flèche (donc dépassées la moitié de la hauteur du mat c'est à dire plus de 5m). Immédiatement coup d'oeil dans la bateau pour voir si l'eau n'est pas trop rentrée , pas une goutte ! Je vérifie mon cap, pas de problème faru n'a pas flanché ! Quel bateau décidemment il ne finira jamais de me surprendre!

Enfin on arrive à Porto Vecchio , la place de port est minuscule mais on rentre Niquel ( on est pas très gros non plus faut dire)! Vient le moment des présentations entre voisins de ponton ...Et la , le casse bonbon ! Le casse bonbon c'est en général celui qui a le bateau le plus moche du port (un mat, pas de voile d'avant une
Coque croisée entre une péniche et un vieux bateau en bois peint en rose !!!) , il arrive l'air tout gentil et vous pose des questions innocentes :
"- Bonjour, pourquoi vous avez ce drapeau italien?"
" - Ben Parce qu'on vient directement d'italie"
" - Ah oui et ben normalement c'est pas la qu'il faut le mettre c'est dans le mat"
"- Ah merci !!!!! mais en ce moment on fait des allers retours et je ne vais pas m'amuser à sortir ma chaise de mât tous les jours"
" Ah Parce que vous avez pas un système de hissage de drapeaux sur votre bateau? C'est mal foutu votre truc ?! " c'est exactement le dialogue ! Moi plein de sel, fatigué , il faut le dire , et encore en train de souquer les amarres de faru ! La recette c'est de penser très fort mais de ne pas dire : " C'est ton bateau entier qui est mal foutu alors laisse moi tranquille avec mes pavillons " et de répondre : " Et oui tout ne peut pas être parfait sur un voilier"!
" - moi je dis ça pour vous hein! enfin pas trop de vent en Italie ? Ici on a eu 60 noeuds et je ne vous explique pas j'ai écouté le canal 16 ( réservé aux urgences) toute la journée je me suis marré il y a eu 15 bateaux échoués, il vous dit ça avec le sourire en plus ... C'est le moment que j'ai choisi pour ignorer sa voix et rentrer dans le bateau sans un mot.
Bref nous Voila au port ! Vite une douche d'eau chaude !

Le lendemain , il pleut , on en profite pour hisser les voiles , ça les rincera ! Petite phrase du casse bonbon avec un air tout enthousiaste " - Alors alors, on fait sa petite lessive?"
Oh purée marc dépêche toi on se casse j'en peux plus ' ! Quelques courses de frais, une lessive et on s'en va on sèchera sur le bateau !
Ouf départ sous un petit crachin normand mais on reprend la mer enfin ! (décidemment on ne supporte de moins en moins les escales au port)
En chemin ,on en profite pour mettre un petit système de suspente avec des fils dans le carré qui se transforme alors en pressing avec toutes les affaires à sécher ! La chaleur du moteur et du réchaud chasse l'humidité du carré et sèche nos affaires propres !
On mouille à 20h dans la baie de saint cyprien ! On mange rapide (riz ratatouille), on prépare la nav de demain (aujourd'hui) et on se couche vite car demain debout 4h du matin
, 70milles à parcourir pour arriver sur L'ile d'Elbe !


Meri encore de nous lire ;)! Désole pour les fautes d'orthographes mais j'écris toujours avec un vieil IPhone qui change constamment les mots et leurs terminaisons !!!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire